<< Retour
Maurice Digonnet / Art et Architecture / Vitrail cloisonné, Ruche des citoyens, Rive de Gier, 1994

 

L’émotion demande la pensée.

L’analyse ne dit pas détruite l’émotion.

L’une n’allant pas sans l’autre,
c’est à cette tentation que nous incite
Maurice Digonnet,
du sens et de son reflet,
de ses irisations,
de sa perversité peut-être :

c’est dès lors un plaisir
que sans attendre y céder.

Le souffle et le verre

Lionel BOURG